ARTCHERIE avec un T

On ne discute  pas les goûts et les couleurs.

Les tendances peuvent évoluer,les modes se succéder, malgré tout il est des choses qui ne souffrent pas beaucoup la discussion,

J’appelle cela un certaine idée du beau. On aime ou pas les Ferrari, on ne peut malgré tout nier que coté esthétique, ça envoie !

wolf custom

Personnellement ce n’est qu’un parti pris, j’aime les choses simple et épurées. Je tire avec un wolf custom. Je l’ai choisi parce que c’est un longbow,et que quelquepart, il va avec mes goûts.

Des arcs , il y en a  une incroyable quantité, des grands, des petits ,en plastique ou en bois et en plein d’autres matières, mais parfois il y a des arcs qui sont de vraies œuvres d art,

Je n’en veux pour preuve qu un « Border », c’est simple et élégant

border
http://www.borderbows.com/

 

Un «Desecot»

desecot
http://www.francoisdesecot.com/

c’est pas mal non plus,

Mais j’avoue j’ai craqué pour cela.

Le vendeur l’appelle «l’arc de la retraite du Patron». C’est un Millenium ( canada) mais malheureusement, cette marque a récemment disparu . En cherchant à droite et à gauche on en trouve encore dans certaine boutiques en ligne,

J’avoue, même si je ne suis pas un fan de ce genre d’arcs ,je trouve la poignée d’une beauté à tomber par terre. Je remercie une fois encore Arcelite à Montréal pour m’avoir montré cette merveille.

Et pour finir, dans un coin de la boutique, un autre style d’œuvre d art, une vraie, méritant une place dans un musée,

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Oui, c’est certain, archerie peut aussi s écrire avec un T!

Hervé.

 

Et le roi fut…

Cette année, Jean-Nicolas est notre Roi!

geoffrey“I am your King!”  Joffrey B.

Retour sur le voyage au Canada d’Hervé!

Je reviens à peine du Canada,

Non je ne me suis pas fait manger par un ours polaire ni par un caribou, d’ailleurs cette année je n’en ai pas vus ( de caribous ) ni même de loups. Qu’est ce que mes vacances ont à faire ici ?

À l’origine , je voulais rapporter avec moi un arc autochtone..( Indien si vous préférez) *raté*

De même j’avais prévu de faire 1 ou 2 boutiques. Fait incontestable,elles sont aussi rares au Québec qu’en France, j’en ai déniché une à Montréal où je me suis rendu avec Quentin, pour ceux qui se rappellent la boutique de Vincent Bellay quand il travaillait à Pace, prenez la boutique, multipliez par 3 ou 4 la quantité de matériel dans la même surface et vous aurez une idée de la caverne d’Ali-baba, Oui ça existe!  ce magasin, c’est ARC ELITE  à Montréal,

Je remercie chaleureusement de son accueil le vendeur  qui a passé un peu de son temps pour me montrer le magasin où il travaille. ( mais j’y reviendrai dans un autre billet )

Les canadiens sont branchés «chasse» ,c’est le moteur des ventes de leur boutiques, plusieurs dizaines de modèles à acheter,toutes marques confondues,des longbow, des recurves, des poulies ,des arbalètes, (ça donne envie les arbalètes, mais je sais que ce n’est pas dans notre champ de tir, hélas).

On y trouve aussi des « classiques» mais ils sont beaucoup plus rares, le tir Olympique ce n’est pas leur tasse de thé, pourtant, à 15  min à pied de la boutique on trouve cela:

Le CTAM   – Club de Tir à l Arc de Montreal, imaginez un pas de tir grand comme 6 terrains de foot, un splendide batiment, le tout en pleine ville.

Imaginez … en fait , non, regardez …

toutes les photos ont été faites par Luc DELAIRE photographe local que je remercie ici de m’avoir donné accès à son classeur Flicker

Luc delaire: http://www.flickr.com/people/luke088/

Oui, moi ça me fait rêver!

Hervé